((http://www.elle.fr/var/plain_site/storage/images/loisirs/livres/dossiers/top10/livres-le-top-ten-de-elle44/chevalier-de-l-ordre-du-merite-de-sylvie-testud/17015681-1-fre-FR/Chevalier-de-l-ordre-du-merite-de-Sylvie-Testud_reference.jpg)) Alors je suis très embarrassé pour débuter ce billet. j’avais prévue de faire un super billet à l’idée de vous parler du dernier livre de Sylvie Testud je m’en réjouissait d’avance même. Alors embarrassé parce que j’ai pas du tout aimé ce livre, mais pas du tout c’est vraiment un faible sentiment, et que j’ai tellement adoré mais adoré vénéré meme « le ciel t’aidera » que vraiment je ne pige pas comment je peux même avoir deux sentiments aussi distinct sur le travail d’un auteur. Et puis j’aime bien Sylvie, déjà elle est née le même jour que ma mère bon rien a voir on est d’accord mais ça crée des liens. secondo elle m’a fait flipper sa race dans les blessures assassines, halluciné dans le rôle de Sagan, et fait pleurer dans la rafle. Sylvie elle est sympa, elle est belle, elle est simple et elle est drôle. Et dans « le ciel t’aidera » je me suis vue dans son personnage, je souffre des mêmes troubles et délires de ce qu’elle raconte dans son livre, ça m’a fait un bien fou de la lire. Alors Sylvie merde pourquoi ce livre ? il s’est passé quoi ? Pour tout dire j’ai pas grand chose à dire sur ce livre, j’en suis a la deux centième page et franchement on va dire poliment que je m’ennuie mais ferme ! Il ne se passe rien, mais rien du tout, tout était là pourtant, le métier de l’héroïne qui bosse dans les assurances pour animaux ça aurait pu être super drôle, son coté maniaque de la propreté et sa décision d’engager une femme de ménage ça aussi ça aurait pu être vraiment drôle. Mais rien, rien je m’ennuie ferme chaque soir, je peine à le finir et je suis mortellement déçue. Je ne m’avoue pas vaincue pour autant, c’est peut être pas le moment pour moi de te lire Sylvie, je vais tout relire cet été à l’aise dans mon hamac dans mon jardin à la cool et peut être que j’aurais un jugement plus cool lui aussi. C’est ce que je me souhaite parce que vraiment cette critique est pour moi une déchirure.