__Parce que c’est juste intolérable et qu’on ne peux pas fermer les yeux sur ce qui se passe actuellement.__ __Parce que finalement la mode, les sapes et le reste c’est bien secondaire parfois.__ voici la copie du message du site avaaz.org Chers amis, L’armée libyenne fait usage de mitrailleuses et d’avions de combat contre les manifestants pro-démocratie et des centaines de civils ont été tués. Faute de réaction internationale immédiate, la situation pourrait dégénérer en bain de sang national. L’Union Européenne et le Conseil de Sécurité de l’ONU tiennent cette semaine des réunions d’urgence sur la Libye. Ils ont condamné l’usage de la violence, mais si nous parvenons à faire pression pour qu’ils passent de la parole aux actes, nous pourrons obtenir un accord sur une zone d’exclusion aérienne en Libye, le gel des avoirs de Khadafi et de ses généraux, des sanctions ciblées contre le régime, et des poursuites internationales à l’encontre des responsables militaires impliqués dans la répression. De telles mesures pourraient stopper les bombardements aériens et diviser la structure de commandement autour de Khadafi. Nous n’avons pas une minute à perdre — le peuple libyen est en train d’être massacré par son propre gouvernement. Cliquez pour envoyer directement un message aux dirigeants à l’ONU et à l’UE les appelant à mettre un terme à la violence, et faites passer le message à tous. Envoyons-leur un déluge de messages pour obtenir des actes et stopper le bain de sang: Le Colonel Khadafi tient le pays d’une main de fer depuis 42 ans, sans parlement ni constitution. Il est le dictateur dont le règne aura été le plus long de toute l’Afrique et du Moyen-Orient. Aucun média étranger n’est autorisé en Lybie, et le gouvernement a coupé internet et les réseaux de téléphonie mobile afin de cacher la violence de la répression. Mais les manifestants, qui exigent un changement de régime et des droits fondamentaux, rapportent que des milliers de personnes descendent toujours dans la rue, alors même que des centaines de personnes ont été massacrés. La Haute Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, Navi Pillay, vient de déclarer que les exactions du gouvernement « pourraient constituer des crimes contre l’humanité ». Horrifiés par ces atrocités, des diplomates libyens et certains membres du haut commandement de l’armée ont déjà lâché le régime. Le Conseil de Sécurité de l’ONU et l’UE ont tous deux appelé à l’arrêt immédiat de la violence, mais ni l’un ni l’autre ne sont jusqu’ici passés à l’action. Si l’UE et l’ONU montent en puissance pour faire pression sur Khadafi et son entourage, en confisquant leurs biens et en les menaçant de les traduire en justice, ceux qui dirigent cette brutale répression pourraient bien reconsidérer les choses et mettre un terme au bain de sang. Le Conseil de Sécurité de l’ONU est actuellement présidé par le Brésil, un gouvernement affichant un fort engagement pour les droits humains et auprès de qui les campagnes d’Avaaz ont une grande réputation. Nous n’avons pas beaucoup de temps pour influencer l’ONU et l’UE — à nous d’inonder leurs boîtes de réception de messages venus du monde entier ! Envoyez votre message Les citoyens libyens se font abattre parce qu’ils demandent la liberté, l’accès à la santé, à l’éducation et à un salaire décent — autant de besoins fondamentaux que nous partageons tous. Aujourd’hui, en tant que communauté mondiale, faisons entendre nos voix des quatre coins du monde pour condamner ces massacres scandaleux, et ensemble agissons pour mettre un terme au bain de sang et soutenir l’appel légitime au changement exprimé par les Libyens. Avec espoir et détermination, Alice, Ricken, Pascal, Graziela, Rewan et toute l’équipe d’Avaaz __cliquez sur le lien pour envoyer un message__ [http://www.avaaz.org/fr/libya_stop_the_crackdown_fr|http://www.avaaz.org/fr/libya_stop_the_crackdown_fr]