((/public/cocoon/au-revoir-simone-the-bird-of-music.jpg|au-revoir-simone-the-bird-of-music.jpg)) (pochette au revoir simone The bird of music)

Il parait que le premier jour de l’année est celui des bonnes résolutions. Les bonnes résolutions ça fait quelques mois que je les ai prises. Alors ce qui va suivre beaucoup en auront rien a foutre, mais ce blog c’est mon blog, je suis chez moi, je paie pour ça, et du coup ben j’y raconte ce que je veux. Je côtoie le net très activement depuis six ans environ, ce blog est récent mais ma présence sur internet non. j’ai fréquenté des forums, dont un très publique durant cinq ans, cette année a été l’année du bilan et je dirais que les cinq années précédentes ont été les plus négatives de ma vie sur le net. Je n’aurais jamais du y faire beaucoup de rencontres, je n’aurais jamais du côtoyer beaucoup de personnes et de manières même très intimes, tout comme je fait rentrer des amis chez moi, j’ai fait rentrer dans ma vie des personnes qui ne serait jamais rentrée dans ma vie si je les avait rencontrer hors du net. un analyste a dit dernièrement que le net exacerbait les sentiments et que chacun se croyait partout chez lui sur le net et n’avais plus de limite. c’est exactement le constat que j’ai fait, un effet de groupe, des relations subies alors que clairement négatives, et tout ça exacerbe le pire de ce que vous pouvez être. je me suis permis de dire, de faire des choses que je n’aurais jamais fait ou dit dans ma vie, on m’a aider à ça très clairement, et je sais que ça continue ailleurs. Deux gros clash du net et des changements dans ma vie m’ont finalement rendu le meilleur des service, me rendre compte que j’étais happé dans une sphère malsaine. On dit souvent merci a ses ennemies moi je le dit doublement, j’ai totalement changé d’état d’esprit concernant le net. j’aimerai effacer ces cinq années là, n’avoir jamais fait ces rencontres, ces week-end, je peux pas effacer, mais tout comme j’ai beaucoup oublier les pires rencontres de mon adolescence, je sais que dans une dizaine d’année je ne penserait plus a ces personnes et que petit a petit les visages et même les noms s’effaceront d’où le titre de ce billet et l’image de tourner le dos a ces cinq années. Pour moi le net aujourd’hui c’est comme un grand boulevard d’une grande ville, les blogs sont des maisonnettes, les forums des cafés, au café je bois des coups et je discute mais pour autant j’invite pas tout le monde chez moi. et pour l’image du blog maisonnette quand ma voisine m’invite a prendre un café ben je vais pas me permettre de lui balancer un « et connasse avec ta déco tu te prends pour une princesse avec ton égo de merde » !! donc considérant comme je l’ai dit que sur ce blog je suis chez moi, que je paie mon hébergement comme mon crédit maison ben je vire qui je veux, et oui je modère les commentaires insultants ! vous n’aimeriez pas qu’on sonne chez vous pour vous dire que vous êtes une connasse ?? ben moi non plus 😀 Ce blog comme tout les blogs du net n’appartiennent qu’a leur propriétaires, je n’en ai pas eu conscience durant longtemps me plaignant même des modération de commentaires, avec ma nouvelle vision oui naïve mais réelle de voir les choses oui c’est évident, si un blog ne vous plait pas, tout comme si votre voisine ne vous plait pas ben n’allez pas chez elle et foutez lui la paix. Je me suis longtemps tâtée avant d’ouvrir ce blog, suite a ce passif sur le net, et que je sais que beaucoup de mes anciennes relations viennent ici, ce que j’ai du mal a piger quand on déteste quelqu’un parce que c’est aimer être aigrie que de prendre de ses nouvelles et de commenter ailleurs. Puis finalement je me suis dit que tout comme je sort dans la rue avec mes enfants ben je me ballade sur le net. Dans la rue je croise des gens que j’aime pas, je les insulte pas, je les évite et voila. pour les autres ceux que je ne connais pas et qui viennent ici, je pourrais vous croiser dans ma rue, vous n’en sauriez guère beaucoup plus sur moi et sur ma famille que ce que vous voyez sur ce blog. je ne révèle rien de particulièrement intime sur ma vie, mes fringues je les porte dehors aussi, mes filles elles sortent aussi et croisent des inconnus tout les jours, alors l’argument de « s’exposer » pour moi il tient pas. Mon blog n’est pas facebook, mon blog n’est que l’iceberg de ma vie tout comme dans la rue le reste n’apparaitra pas. je suis incapable de dire pourquoi un blog, tout comme je suis incapable de dire pourquoi j’aime me maquiller et m’habiller pour sortir dans la rue face a des étrangers et pourtant je le fait. Tout ce que je sais c’est que j’aime bien tenir ce blog, j’aime faire des photos, j’aime aller voir les autres blogs et voila et si ça vous plait tant mieux, si ça vous plait pas tant pis je peux rien pour vous. bonne année !!!