“Je suis vivant ; le monde n’est pas seulement une chose posée là, extérieure à moi-même : j’y participe. Il m’est offert. Je vais probablement mourir du sida, mais ce n’est plus ma vie : je suis dans la vie.” ((/public/cyrilcollard.jpg|cyrilcollard.jpg))

Mes deux coups de foudres : filmographique et musical réunis au sein du même film. Les nuits fauves tout d’abord le film culte d’une génération, j’avais 19 ans a l’époque j’ai chialer tout le long du film la détresse de Laura son amour inconditionnel, son abnégation….ce film m’a bouleversé accentué en plus par la mort de Cyril Collard trois jours avant les césars et le fait qu’il n’aura jamais su que son film est devenu cultissime. Et puis surtout le générique de fin, celui de la photo, cette phrase, cette image de fin et une musique que Cyril a choisit, un groupe qui débute a l’époque son énorme ascension : Noir Désir. je connaissais forcement déjà noir désir mais cette chanson là dans ce film là a scellé définitivement un amour pour Noir Désir qui a perduré et qui durera tout autant que moi. boris cyrulnik dit qu’une rencontre peux changer une vie, la rencontre d’un film et d’une musique peux aussi sans changer une vie peux aussi créer une émotion éternelle. __[Si rien ne bouge|http://www.youtube.com/watch?v=KnqZuqWoiok]__