les heros de notre enfance sont des salauds

Les héros de notre enfance, on les as regardé des heures a la téloche, il nous reste des images formidables, des mélodies, de vagues souvenirs délicieux… Dés lors que je suis devenue maman et en plus oh joie de deux filles j’ai eu a cœur de partager mes coups de cœur avec mes filles, retrouver un peu de bonheur et une larmichette au coin de l’œil. que nenni mes amis s’il vous vient la même idée a la con surtout n’en faite rien ! Restez avec vos souvenirs larmoyants mais ne tentez pas de retrouver la moindre émotion quelques 25 ans après vous pourriez être totalement désappointés. mes héroïnes de l’enfance sont deux pauvresses orphelines rejetées tels des parias j’ai nommé : ANNIE et HEIDI ! Alors pour les trop jeunes ou les incultes voir les deux Annie c’était elle : ((http://filmmusic.ru/images/Annie.JPG)) je vous fait le speech qui en fait résume absolument tout le film  »La petite Annie est orpheline. Joyeuse et décidée, elle entre dans la vie d’un milliardaire, Oliver Warbucks, qui souhaite l’adopter. Mais un couple de petits truands, Rooster et Lily, appâtés par une promesse de récompense et aidés par Miss Hannigan, sœur de Rooster et directrice de l’orphelinat où vit Annie, se font passer pour ses parents. » voila là vous savez tout déjà vous n’avez même plus besoin de voir le film, notez on vous dit pas la fin, on vous garde un suspens insoutenable sur les cinq dernières minutes du film…..un film pour enfant vous vous doutez bien que Rooster et Lily ne vont pas trucider la gentille Annie et le milliardaire ne va pleurer jusqu’à la fin de ses jours…..tsssss Heidi c’était elle : ((http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/5/6/5/3550460025565.jpg)) l’histoire d’Heidi est un chouillat plus compliqué le résumé du début d’une saga sans fin  »Née au village de Dörfli, Heidi est orpheline. Son père Tobias, un charpentier, est mort écrasé par une poutre. Sa maman décède de chagrin quelques mois plus tard. Heidi est alors confiée à sa tante Odette, la sœur de sa mère, et passe la première partie de son enfance à Bad Ragaz, une petite ville thermale des Grisons, où elle est élevée jusqu’à l’âge de quatre ans. »  »Au début du livre, Heidi quitte Bad Ragaz avec la tante Odette (qui a trouvé un emploi à Francfort) pour se rendre chez le grand-père sur l’Alpe. » Mais si vraiment vous êtes le fan inconditionnel là ça se complique ça devient même carrément du total délire de lire ce qui va suivre…..médaille de la tronche du mois a celle qui pige tout a la première lecture huuuu L’oncle de l’alpage  »Beaucoup de lecteurs se demandent pourquoi la tante Odette appelle le grand-père « Mon oncle » alors qu’il s’agirait a priori de son père. En fait le Grand-père a eu un fils, Tobias, qui a épousé Adélaïde, la sœur d’Odette. Adélaïde a ensuite eu une fille, Heidi. Le grand-père n’a donc aucun lien de parenté direct avec Odette. Il s’agit simplement du beau-père de sa sœur. Quand à son surnom « Mon oncle » l’explication est donnée par Odette elle-même dans le roman: « Comme la grand-mère de mère était la sœur de sa grand-mère (à l’oncle), nous n’avons pas renié les liens de parenté. C’est pourquoi nous l’appelons l’oncle, et comme nous sommes parents par mon père avec presque toutes les familles de la région, tout le monde l’appelle l’oncle; depuis qu’il s’est retiré là-haut, sur l’alpage, on l’appelle l’oncle de l’alpage. Voilà! ». » voila !!! Heidi va vivre heureuse auprès de l’oncle grand père que j’ai rien pigé, de Peter un jeune berger moyen sympa qui voit rabouler la petite frisouille dans ses pâturages et puberté aidant va s’enticher de la donzelle……..Heidi ensuite va aller vivre a Francfort comme demoiselle de compagnie, c’est la vieille tantine qui viendra la chercher, elle va être super méga malheureuse, mais elle va rencontrer Clara en fauteuil roulant mais blindée de tune….bref là aussi ça fini forcement bien toute la smala chez l’oncle grand père qui a la base avait pas demandé a ce qu’on vienne l’enquiquiner dans sa hutte a 3000 d’altitude puis y’avais Martine alors là les Martine tout le monde connais même pas je vous montre, Martine a la plage, Martine a la ferme, Martine aux sports d’hiver….récemment détournée a la grande joie des internaute, tellement bien détournés que casterman a réussi a faire stopper le fantastique site qui permettais de le faire on trouve quand même sur le net des couv géniallissimes : ((http://www.metrofrance.com/_internal/gxml!0/4dntvuhh2yeo4npyb3igdet73odaolf$6ags9xsgz0x3feb5359b6yxquqh4nvt.jpeg)) ((http://hyperthese.net/wp-content/uploads/2007/10/pic00113.png)) ((http://zeblog2latribu.com/images/ca%20d%C3%A9blog/martine%20et%20l%5C%27adn.jpg)) ((http://2.bp.blogspot.com/_MyiRkJraZ28/RwkZeTIl9vI/AAAAAAAAALo/fVycE3QLH4o/s400/martine+fist+fuck+un+moineau.jpg)) ((http://uploads.bienbienbien.net/2007/11/martine-pilule.jpg)) ((http://fournelserj.typepad.fr/photos/uncategorized/2007/06/14/14.jpg)) Donc comme je vous le disais j’ai voulu partager mes souvenirs d’enfance avec mes filles ! Martine en first ! ce que j’adorais c’est la page de garde la toute première où on voit tout plein de dessins de différents Martine, dans mon souvenir le gros rhinocéros me terrorisait, et Martine qui disait au revoir a coté d’un gros ballon orange me fascinait….(en tant que mère pourrave si on y pense bien pour ce qui est de l’hippo) j’ai tenté de retrouver des vieux Martine, les récents n’ayant plus les mêmes dessins sur cette fameuse page, j’ai donc acheté les Martine aux vides greniers et là prem’s déception, l’hippo il est tout méga petit, et Martine qui dit au revoir le chien dans les bras me fascine plus du tout……j’ai bien observé ma progéniture….pas l’ombre d’une fascination pour cette foutue page de garde ! puis alors les histoire et là au secours….déjà Martine elle montre sa culotte a chaque occase, c’est fou hein mais ça m’a marqué impossible de nos jours de sortir une BD pareille sans se taper les foudres du CSA. Puis j’ai eu dans les mains « Martine petite maman » hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii terrible marine dix ans a tout chié garde un bébé d’environ huit mois toute seule a la barraque pour la journée entière, et que je chauffe le bib, et que je fait prendre le bain…..nos parents étaient des inconscients notoires ! bref Martine première déception Martine est dangereuse dés fois que ça inciterai ma plus grande de neuf ans a faire du baby sitting a ses heures perdu « mais comme Martine maman » zou Martine au placard ! Samedi dernier en allant faire mes courses je tombe sur Annie….haaaa Annie je me jette dessus, dix euros en réduc ! Bon après coup a mon avis je devais être la seule du géant casino cette semaine là a me jeter là dessus ! __Donc je propose ça a ma plus petite en rentrant a la maison__ __ »tu veux voir Annie ?? »__ __ »ouiiii anniiiiie……….après bambi maman »__ __gnourfffff ça part mal l’histoire__ __bon j’ai pris mon mal en patience et j’ai collé Annie après ce con de faon !__ PAF deuxième désillusion ! La Annie MA Annie en fait elle est agaçante au possible INCROYABLE, elle joue pas elle minaude….puis en plus elle chante, alors ça je me souvenais mais pas autant que ça quand même, ils chantent tous !! ça dure une plombe ! c’est niais c’est pas croyable. Et puis pareil vachement humain a la base le milliardaire il accueil la Annie chez lui mais pour une semaine seulement histoire de faire des photos avec elle, de lui montrer ce qu’est la belle vie et zou balaie moi le plancher retourne chez la marâtre a l’orphelinat ! bon forcement il va pas le faire le bougre mais pas parce que c’est un chouillat maltraitant un comportement pareil nan nan en 1930 on s’en cogne de la maltraitance….juste que le milliardaire a un cœur gros comme son portefeuille et ouf il s’attache a la rouquine agaçante ouf on est sauvés bref ça m’a pris le chou mais veugra comme dirait l’autre pour Heidi j’ai pas tenté franchement je pense que je vais laisser tomber l’affaire et rester avec mon souvenir d’enfance et laisser mes filles faire leurs propres souvenirs !! la plus grande est quand même super super fan de la petite maison dans la prairie, et la petite de bambi ! c’est pas ce que j’avais choisi tant pis ! je tenterai avec mes petites filles ♥

5 Commentaires

  1. ici on est des inconditionelles de Martine,les anciens comme les nouveaux! dès qu’il y en a un qui sort je l’achète à ma grande!

    Annie…me souvient plus trop

    Heidi..j’adorais et noémie aime beaucoup…

    souvenirs d’enfance que j’ai partager avec Noémie:un concert de Chantal Goya…je ne sais pas si c’est les souvenirs qui m’ont mit les larmes aux yeux ou d’y être avec ma maman et ma fille♥

  2. ha la grande désillusion, on a gardé nos souvenirs « photographiés » avec nos yeux d’enfant, l’adulte que nous sommes devenu est souvent déçu, mieux vaut rester sur les souvenirs.

    moi bambi ça me faisait trop pleurer !!! et annie j’ai jamais vu en fait.

  3. Tu m’as bien fait rire avec les Martine!

  4. Il y avait des Heidi à lire un peu comme les Martine, j’aimais bien moi j’avais toute la collec »…Martine j’aimais pas !!!

  5. If you wish to be the best man, you must suffer the bitterest of the bitter.

Laisser un commentaire